Vous êtes vous deja posé la question suivante : Que penseriez vous de vous si vous n’étiez pas vous ?

Que penseriez vous de votre corps si ce n’était pas le vôtre ?

Comme si quelqu’un d’autre avait votre corps et que vous regardiez cette personne d’un point de vue extérieur. Deux choses arriveraient surement …

La première, vous auriez des pensées beaucoup gentilles et douces.

Deuxièmement, vous n’y porteriez pas autant d’attentions. Car vous ne regardez pas les autres corps de la façon dont vous scrutez le votre.

Essayez de vous en souvenir la prochaine fois que vous vous regarderez dans le miroir ! Ne soyez pas aussi critique et dur avec vous.

Votre corps est votre véhicule, votre bien le plus précieux. Aimez – le, regardez – le avec tendresse et admiration (oui oui ). Il le mérite, vous le méritez. Honorez vous.

Pour trouver l‘harmonie du corps, il faut s’occuper aussi des émotions.

Si vous ne vous écoutez pas, vous ne pouvez pas prendre soin de vous !

Oui l’apparence extérieure compte beaucoup dans notre société ! Soit. Nous devons dealer avec. Mais vous n’arriverez jamais à être en paix avec votre image

extérieure (celle que vous offrez aux autres) si vous ne commencez pas par l’intérieur. Vous allez toujours courir après l’image que les autres (la société) vous

renvoient, « jamais assez ceci, jamais assez comme ça … » (Epuisant non?)

Pour vous sentir bien dans votre corps ( peu importe le nombre de kilos sur la balance), il faut donc vous sentir bien dans votre tête, dans votre “intérieur”.